ATELIER D'ÉCRITURE

Ce mardi 3 Septembre, dans le cadre enchanteur des Châteaux des Allinges, Patricia Chatelain animait un atelier d'écriture.Nous avons eu le loisir de commenter un tableau Jacqueline Fenix et je vous présente les quatre textes qui ont émergé de nos cerveaux féconds.



A tire d’ailes… !
Vole, vole, suit la courbe de tes ailes,
Ange ou démon, tu te pares , belle,
De plumes blanches d’oie ou d’aigle,
Virevolter pour ne jamais être celle,
Que dans l’étreinte on nomme rebelle…

(Jacqueline Fenix)
Doucement la flamme de sa vie s’était éteinte. 
Et comme un souffle léger on devina son âme
Lentement s'envoler. Alors brillant de mille teintes
Venant de nulle part sur le cœur de la dame
        En volutes légères tournoyaient des papillons.

(Denise Ruffier)



À tire d'aile

D'un trait de pinceau les frêles fées fleurs 
s'amusent à dessiner sur la toile marouflée 
de crème leur danse d'automne.
Des fougères se sont accrochées 
à leurs robes couleur d'écorce 

Papillons de lumière, 
elles virevoltent de-ci de-là 
traçant sur la toile nue 
de folles arabesques.

Dans la quiétude de son atelier 
sur sa palette maculée d'arc-en-ciel, 
l'artiste a posé ses couleurs, 
les pinceaux endormis 
rêvent déjà à d'autres danses.


Lumière blanche
S'envolent les papillons
Fuite de l'été

(Patricia Chatelain)





   le site de Jacqueline : www.jacquelinefenix.com


Oiseaux de paradis
fougères et orchidées
dans la jungle jetés
font leur musique silencieuse
quand ils voient l'homme s'approcher.

Dans la forêt accrochés,
fleurs et oiseaux liés
se tiennent dans la Beauté

Vous qui les regardez
si vous saviez
comme les tableaux chantent
quand la galerie est refermée

(Bernard Sublet)