Jamais sans ma planète- PHILIPPE BRAND

J’ai le plaisir de vous présenter, en pièce jointe, mon nouveau recueil de poèmes :

«  Jamais sans ma planète. Contemplations et indignations ».

Ces 37 poèmes, écrits de 1995 à novembre 2014, rassemblés sur le thème de « la nature » veulent sensibiliser l’opinion publique aux enjeux de la « Conférence intergouvernementale sur le climat » de décembre 2015.

Cette nature, nous l’aimons, nous l’admirons, elle est notre mère nourricière, et l’environnement indispensable à notre vie.

Cette nature, elle est aussi en grave danger, mais la population mondiale en prend de plus en plus conscience et se mobilise, sur la planète entière pour la protéger.

Ces poèmes sont ma petite goutte d’eau, comme celle du colibri, pour tenter d’éteindre l’incendie.

Des poèmes engagés ? J’assume. Le poète est la sentinelle qui invite les peuples à se mobiliser pour sauvegarder la possibilité pour l’être humain de vivre sur notre planète.

Victor Hugo écrivait en 1839 :

«  Le poète, en ces jours impies,
Vient préparer des jours meilleurs,
Il est l’homme des utopies,
Les pieds ici, la tête ailleurs… »

Je serais heureux que vous goutiez ces poèmes de contemplations et ces pommes d’indignation, et que vous fassiez partager cette opportunité à vos amis, en leur transmettant ce message.

Amitiés écologiques.